Atteindre et dépasser ses objectifs : 10 conseils pour réussir à tous les coups

Bureau et téléphone

Atteindre ses objectifs est une chose… mais les dépasser, c’est une autre histoire ! Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à ce sujet, je n’ai pas tout de suite compris quel était l’intérêt de “dépasser” ses objectifs.

Cependant, après beaucoup de recherches, je me suis rendue compte qu’il existe une manière infaillible d’atteindre et de dépasser ses objectifs.

Cette semaine, je vous partage les 10 conseils qui vont vous permettre d’atteindre et de dépasser vos objectifs à tous les coups.

Bonne lecture !

Pourquoi est-il important d’avoir des objectifs ?

Avoir des objectifs est important parce que c’est ce qui donne un sens à la vie et à notre carrière.

Les études du psychologue Viktor Frankl ont d’ailleurs démontré qu’on ne s’épanouit pas dans le plaisir et la stabilité, mais bien dans la lutte et dans la poursuite d’un but.

En d’autres termes, se fixer des objectifs pour avancer vers la réussite serait la clé du bonheur.

Avoir des objectifs est ce qui nous permet de traverser des moments difficiles, car cela nous donne une raison de nous lever le matin quoi qu’il arrive.

Comment atteindre et dépasser ses objectifs ? 10 conseils

10 conseils pour atteindre et dépasser ses objectifs

1. Précisez vos objectifs

L’une des leçons les plus importantes que j’ai apprise ces dernières années est qu’on ne peut pas obtenir ce que l’on veut si on ne sait pas précisément ce que l’on veut.

La première chose à faire lorsque vous voulez atteindre et dépasser vos objectifs est donc d’avoir des objectifs clairs.

En effet, si votre objectif est d’être riche, précisez !

  • Quel montant voulez-vous avoir sur votre compte en banque ?
  • Quelle voiture voulez-vous conduire ?
  • Combien d’immeubles voulez-vous posséder ?
  • Combien de dauphins voulez-vous dans le parc aquatique qui sera dans votre jardin ? 🐬

Précisez aussi dans combien de temps vous souhaitez avoir atteint vos objectifs.

Vous trouvez qu’écrire ses résolutions de fin d’année est surfait ? Détrompez-vous ! Mettre ses objectifs par écrit est primordial pour pouvoir les atteindre.

Cela vous donne une vision bien plus concrète et atteignable que de simplement imaginer la réussite dans votre tête.

2. Sortez de votre zone de confort 

Lorsque vous connaissez vos objectifs, vous pouvez tout mettre en place pour les atteindre, lire 1000 articles sur la motivation, boire des smoothies au kiwi et courir 10 km par jour pour rester en forme et atteindre tous vos objectifs cette année…

Mais cherche-t-on simplement à atteindre ses objectifs ? Non. Je vous ai promis une méthode pour dépasser vos objectifs, et je ne mens jamais. (Ou en tout cas, pas dans mes articles).

Si vos objectifs paraissent atteignables grâce à des smoothies et de la motivation, ça veut dire qu’ils sont trop petits.

Ne vous fixez pas des objectifs qui vous font rester dans votre zone de confort, sinon vous aurez un succès tout petit qui ne durera pas.

Le meilleur moyen de dépasser vos objectifs est d’augmenter vos objectifs, en les rendant plus ambitieux, plus fous et plus effrayants.

Certes, atteindre ces nouveaux objectifs sera moins confortable, mais comme le dit Steve Harvey, la route vers le succès est inconfortable : si vous voulez réussir, vous devez trouver le confort dans l’inconfort… et c’est comme ça qu’on agrandit sa zone de confort !

3. Alignez vos objectifs à vos valeurs

Maintenant que vous avez déterminé vos objectifs de manière claire et ambitieuse, vous avez tout ce qu’il faut pour vous lancer, non ?

Presque.

Un autre problème qui arrive bien plus souvent qu’on ne l’imagine et qui peut vous empêcher de réussir se trouve dans vos valeurs.

Si vos objectifs sont d’augmenter la valeur de votre entreprise d’un million d’euros, vous risquez de perdre votre motivation assez rapidement.

Pour que vos objectifs vous animent, il faut qu’ils puissent non seulement améliorer votre vie, mais aussi aider les autres et la planète.

Essayez donc de vous focaliser sur le nombre de vies que vous souhaitez impacter plutôt que la somme que vous voulez gagner.

C’est d’ailleurs l’un des conseils donnés par Simon Sinek dans son livre Commencez par pourquoi. Prenez conscience de pourquoi vous voulez atteindre vos objectifs et vous aurez bien plus de chances de réussir.

4. Découpez vos grands objectifs en plus petits objectifs

Comme expliqué dans cette vidéo, vous pouvez atteindre vos objectifs, aussi ambitieux soient-ils, en vous fixant des objectifs plus petits qui vous mèneront vers votre but.

Si vous avez un objectif à cinq ans, déterminez votre objectif à un an, à trois mois, à un mois, à une semaine et à un jour.

En atteignant votre petit objectif journalier chaque jour de la semaine, chaque semaine du mois et chaque mois par an, vous avez 99% de chances d’atteindre votre objectif à cinq ans.

Par exemple, si votre but est d’écrire un roman, écrivez une page par jour. Si vous souhaitez atteindre le million pour votre entreprise, consacrez une heure de chaque journée à vous former et fixez un nombre de ventes à atteindre.

Autrement dit, en réalisant une à deux actions chaque jour et en les adaptant à l’évolution de la situation, vous avez pratiquement toutes les chances de réussir.

5. Célébrez vos succès

La semaine dernière, lors d’une petite séance de procrastination, je me suis mise à feuilleter mon carnet de notes et je suis tombée sur ma liste d’objectifs pour cette année (qui est bientôt terminée à l’heure où j’écris cet article).

En lisant cette liste, je me suis rendue compte que j’avais déjà atteint, même dépassé, plusieurs de mes objectifs sans même m’en rendre compte ! Qu’est-ce que ça m’a appris (en dehors du fait qu’il y a du bon dans la procrastination) ?

Ne pas prendre l’habitude de célébrer les succès peut nous faire perdre de vue nos objectifs et nous empêcher de voir à quel point on progresse. En prenant conscience de vos réussites, vous boostez votre confiance en vous et votre motivation pour continuer !

L’autre raison pour laquelle il est important de célébrer vos succès est la suivante : le succès amène le succès.

Que veut-on dire par là ?

Lorsque vous prenez conscience de vos réussites, vous ressentez la fierté que vous ressentirez lorsque vous aurez atteint tous vos objectifs. Vous vous habituez donc à adopter l’attitude du succès, ce qui vous attirera encore plus de succès grâce à la loi de l’attraction !

6. Pratiquez la visualisation

La visualisation est une forme de méditation et une technique de PNL qui consiste à imaginer la situation dans laquelle on a atteint, même dépassé, tous nos objectifs.

Cette technique fonctionne parce que nous sommes naturellement attiré par ce qui nous semble familier. L’idée est donc d’habituer votre cerveau à la réussite en lui donnant une image claire de ce à quoi la réussite et le succès ressemblent.

Pour pratiquer la visualisation, il s’agit de fermer les yeux et de se plonger dans la réussite, cela peut être le moment où vous franchissez la ligne d’arrivée d’un marathon, où vous devenez best-seller du New York Times, ou n’importe quel moment qui symbolise la victoire.

Ensuite, prêtez attention à ce que vous voyez autour de vous (qui est là pour vous applaudire ? À quoi ressemble votre environnement ?) à ce que vous entendez et surtout à ce que vous ressentez à ce moment-là.

Plus vous pratiquez la visualisation, plus vous habituez votre cerveau au succès. Votre comportement sera donc de plus en plus productif car vous aurez naturellement tendance à avancer vers la réussite.

Comment fonctionne la visualisation

7. Libérez-vous de vos croyances limitantes

Les croyances limitantes sont des croyances que vous avez apprises de vos parents, de l’école ou de la société en général, sur le monde et sur vos capacités à réussir, qui vous empêchent d’avancer.

Voici quelques exemples de croyances limitantes :

  • Il faut travailler dur pour réussir,
  • Réussir demande beaucoup de sacrifices,
  • Les chances que je réussisse sont toutes petites,
  • Je ne suis pas assez doué(e) pour réussir.

Le fait que ces croyances soient vraies ou fausses n’est pas pertinent, mais ce qui est sûr, c’est qu’elles ne vous permettent pas d’avancer.

Pour atteindre et dépasser vos objectifs, vous devez prendre conscience d’où viennent vos croyances limitantes pour ensuite vous en débarrasser.

C’est l’une des leçons que l’on apprend aux Clés du Succès.

Les Clés du Succès est le plus grand séminaire de développement personnel et professionnel de Belgique qui a lieu pendant trois jours, deux fois par an à Bruxelles.

Lors de cet événement, vous apprendrez à identifier vos croyances limitantes et à vous en débarrasser, mais aussi à développer votre confiance en vous et à élaborer des projets pour booster votre entreprise ou pour lancer votre premier business.

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

8. Bloquez votre temps

L’un des pièges les plus courants lorsque l’on essaye d’avancer vers ses objectifs est que l’on se laisse distraire par des projets qui ne sont pas du tout prioritaires ou pertinents, ce qui nous pousse à la procrastination.

C’est pourquoi il faut impérativement pouvoir s’organiser, savoir quels sont les moments où on est le plus efficace et faire preuve de discipline.

Dans cette vidéo, on apprend à gérer son temps grâce au time-blocking, qui repose sur la loi de Parkinson (une tâche prendra le temps que vous lui dédiez) et sur la loi de Carlson (il est plus facile de réaliser une tâche en une fois que de la réaliser petit à petit).

Le principe est assez simple : il s’agit d’organiser son horaire avec des blocs de temps consacrés à une seule tâche à la fois afin de ne pas se laisser distraire par les imprévus et de ne pas se détourner des priorités.

Premièrement, il faut déterminer quelles tâches sont prioritaires (qui auront un gros impact sur votre journée si elles ne sont pas faites) et quelles sont les tâches secondaires (si vous ne les faites pas, ce n’est pas top, mais le monde ne s’arrêtera pas).

Deuxièmement, il faut décider combien de temps vous accordez à chaque tâche. Si vous vous trompez, ce n’est pas bien grave ; il suffit d’ajuster par la suite.

Ensuite, prenez un tableau Excel ou une feuille de papier avec des jolis crayons de couleur, et placez vos blocs de temps :

  • Les réunions qui ont été planifiées pour vous sont à placer en premier lieu.
  • Placez les blocs de tâches prioritaires aux moments où vous êtes le/la plus efficace dans la journée (est-ce le matin dès le réveil ? Le soir avant d’aller dormir ?). Ces blocs ne doivent pas durer plus d’1h30.
  • Placez ensuite les blocs secondaires à des moments où vous êtes moyennement productif(ve), juste assez pour pouvoir réaliser les tâches sans trop vous plaindre.
  • Réservez un bloc pour les tâches récurrentes (répondre aux mails, par exemple) à un moment où vous n’êtes généralement pas très efficace, car ces tâches demandent moins de concentration.
  • Ajoutez ensuite le bloc des imprévus pour… régler les imprévus qui arrivent pendant la journée.

9. Débarrassez-vous de la procrastination

Ok… un peu plus facile à dire qu’à faire, non ?

La procrastination est un phénomène courant qui nous empêche d’accomplir nos tâches et donc, d’atteindre nos objectifs.

Si vous ne parvenez pas à avancer efficacement dans vos projets, que vous vous laissez distraire par votre téléphone, ou qu’il vous prend tout à coup l’envie folle de redécorer votre bureau dès qu’une nouvelle tâche arrive, bonne nouvelle : vous pouvez y remédier.

Dans son livre Diary of a CEO, Steven Bartlett parle des habitudes de procrastination et à quel point il est important de prendre conscience des moments où on procrastine afin de pouvoir régler le problème.

Par exemple, je me surprends à attraper mon téléphone pour regarder des jolies photos de décoration sur Pinterest lorsque je manque d’inspiration pour un article. J’ai adopté le réflexe de me réfugier dans ces jolies photos dès que je me retrouve face à un challenge mental.

Le fait de réaliser que ma procrastination n’était pas due à un manque d’intérêt ou de motivation pour mon travail mais bien à un sentiment de difficulté me permet de me focaliser sur la source du problème plutôt que sur le symptôme.

Une autre habitude des procrastinateurs est de planifier les tâches pendant des heures. L’intention est bonne, mais ne vous mène à rien. Ce problème est mentionné dans un autre chapitre de Diary of a CEO :

  • Planifier la tâche n’est pas faire la tâche,
  • Parler de la tâche n’est pas faire la tâche,
  • Penser à la tâche n’est pas faire la tâche…

Je donne plusieurs conseils contre la procrastination dans l’article 10 conseils pour enfin se mettre au travail et nous proposons une formation gratuite en ligne, donnée par Pierre Sornin, entrepreneur belge et fondateur de la société Es Sense et des Clés du Succès.

10. Mettez du fun dans le travail

Ce conseil vient des blogs de Mark Manson et d’Ali Abdaal : pour atteindre vos objectifs et être efficace, surtout sur le long terme, mettez du fun dans le travail.

Vous pouvez vous lancer des défis du type : “Si je n’arrive pas à répondre à 10 emails avant que mon chien demande à être promené, je meurs.”

Une autre manière très efficace ajouter du fun dans votre activité est d’inclure d’autres personnes dans vos objectifs.

Par exemple, à 17 ans, je faisais des concours avec une copine pendant les cours de math pour voir qui pouvait réussir les équations la première et qui aurait les meilleurs résultats aux examens.

Bien entendu, arrêtez la compétition si vous constatez que vous commencez à détester votre ami(e) dès la première semaine. Mais la compétition reste une manière fun de se motiver à donner son maximum.

Conclusion

Pour se donner la chance de dépasser ses objectifs, il faut apprendre à se donner de nouveaux objectifs, plus grands, plus ambitieux et plus osés.

Lorsque vos nouveaux objectifs sont clairs et alignés à vos valeurs, il s’agit d’adopter une série de comportements qui vous font sortir de votre zone de confort, car on ne peut pas atteindre son idéal sans changer sa manière d’agir.

Pratiquer la visualisation, célébrer ses succès, bloquer son temps pour des tâches spécifiques et ajouter du fun dans son travail sont des exemples de comportements à adopter pour réussir tout ce qu’on entreprend, même les objectifs qui paraissent difficiles.

La plupart du temps, c’est le manque de confiance en soi qui nous empêche de nous fixer des objectifs ambitieux.

C’est pourquoi Es Sense a créé les Clés du Succès, un séminaire spécialement fait pour vous permettre de croire en vous et en vos capacités à réussir tout ce que vous souhaitez entreprendre.

Il s’agit d’un événement de trois jours réunissant 800 personnes qui a lieu deux fois par an à Bruxelles.

Es Sense est la première société de développement personnel et professionnel de Belgique et notre but est d’aider tous ceux qui rêvent de changement dans leur vie, dans leur carrière et dans leurs relations à prendre conscience de leur potentiel.

Lors des Clés du Succès, vous apprendrez tous les secrets de la confiance en soi et du lancement de projet. Vous repartirez donc avec toutes les clés pour booster votre business ou lancer votre propre entreprise.

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

Photo portrait Mathilde Nootebos

Mathilde Nootebos

Rédactrice web

Je m’appelle Mathilde et mon job est d’embellir votre journée avec des articles sur le développement personnel. Auteure d’un blog sur les relations amoureuses, et passionnée de développement personnel depuis plusieurs années, je me fais un plaisir de parcourir ce vaste domaine pour écrire les meilleurs articles possible.

Share This