Relation à l’argent : 9 signes qui montrent qu’il est temps d’améliorer votre relation à l’argent

Argent, billets, euros

Nous avons tous une relation différente à l’argent. Même si certaines personnes parviennent à avoir une opinion tout à fait neutre sur l’argent, il reste un sujet relativement tabou pour beaucoup d’entre nous.

Entre les commentaires de votre grand-mère à propos de la nouvelle voiture du voisin et les stéréotypes sur les personnes riches dans les films hollywoodiens, il n’est pas toujours facile de savoir d’où viennent nos idées reçues et lesquelles nous bloquent.

Comment savoir si vous devriez améliorer votre relation à l’argent ? Quels sont les meilleurs conseils pour y arriver ? Découvrez toutes les réponses dès maintenant.

Bonne lecture !

9 signes qui montrent qu’il est temps d’améliorer votre relation à l’argent

9 signes qui montrent qu'il est temps d'améliorer sa relation à l'argent<br />

1. Vous vous sentez coupable à la moindre dépense

Commençons par le plus évident : si vous vous sentez envahi(e) par la culpabilité ou par la peur dès que vous ouvrez votre portefeuille, vous n’avez probablement pas la meilleure relation à l’argent.

Peut-être avez-vous grandi en entendant constamment “L’argent ne tombe pas du ciel, ne dépense donc pas n’importe quoi !”, ou on vous a répété que les enfants à qui on offre des jouets sont “pourris gâtés”.

Parfois, la culpabilité face aux dépenses peut aussi venir d’un environnement où les parents se plaignent souvent de ce que coûtent leurs enfants, entre les cours de piano, les entraînements de foot et les nouveaux classeurs roses à paillettes pour la rentrée scolaire.

Le but ici n’est pas de téléphoner à vos parents pour les accuser d’avoir ruiné votre relation à l’argent, bien entendu.

Cela dit, comprendre d’où vient une croyance est essentiel pour s’en débarrasser. Essayez donc de vous souvenir à quel moment vous avez commencé à croire que vous ne méritiez pas de dépenser votre argent, que ce soit pour des nécessités ou pour vous faire plaisir.

Découvrez comment reprogrammer votre cerveau avec la formation en ligne gratuite !

2. Vous dépensez tout votre argent tous les mois

Certaines personnes ont une sensation d’inconfort lorsqu’elles voient un montant élevé sur leur compte en banque, tout simplement parce qu’elles n’en ont pas l’habitude.

Leur réflexe ? Tout dépenser en une semaine ! De manière tout à fait inconsciente, bien-sûr.

Il ne s’agit pas tellement d’une “envie” d’avoir un compte bancaire vide, mais parfois, on a l’impression qu’avoir beaucoup d’argent n’est pas authentique, ou trop inhabituel, et on sabote tous nos efforts pour revenir au statu quo.

Dans d’autres cas, il s’agit d’une réaction à la peur : vous avez peur que votre argent disparaisse, donc il vaut mieux tout dépenser vous-même… de cette manière, votre argent disparaît, mais VOUS choisissez comment il disparaît. Malin, non ?

Comme l’explique Morgan Housel dans La psychologie de l’argent, vivre en dessous de ses moyens est la clé pour construire sa liberté financière.

Si votre compte en banque se retrouve à zéro à la fin de chaque mois, même si vous avez un revenu supplémentaire, une nouvelle rentrée inattendue ou une augmentation… Il est temps de vous poser quelques questions sur vos dépenses.

3. Vous n’osez pas demander un prix élevé à vos clients

Si vous avez un business qui vous permet d’apporter une plus value à vos clients, pourquoi leur demander le prix le plus bas ?

Pensez-vous que votre service/produit ne vaut pas plus ?
Que vous n’êtes pas assez doué(e) ?
Que la concurrence est telle qu’un prix tout petit est votre seule manière de vous démarquer ?
Que le monde n’a pas besoin de votre business ? Si c’est le cas, pourquoi continuer ? 🤔

Bien souvent, le fait de ne pas oser demander un prix élevé à ses clients reflète un manque d’estime de soi et de son business. Demandez-vous donc pourquoi vous n’estimez pas que votre temps et votre expertise ont une grande valeur.

Si c’est la peur de perdre des clients qui vous bloque, rassurez-vous : vous gardez les clients qui apprécient réellement ce que vous faites, et vous perdrez ceux qui ne vous choisissent que pour vos prix avantageux.

D’ailleurs, un prix élevé donne souvent l’impression d’une qualité supérieure… vous pourrez donc même gagner des clients ! Attention à toujours bien vous former et proposer un service/produit de qualité pour garder ces nouveaux clients, bien entendu !

Découvrez les 3 piliers d’un business rentable  dans la formation en ligne gratuite !

4. Vous voyez l’argent comme un sujet tabou

@opulencia.me C'est quoi ton rapport à l'argent aujourd'hui ? Qu'est-ce que ça te fait de parler d'argent ? #parlerdargent #argenttabou #financespersonnelles #rapportalargent #CapCut ♬ Sorry - whaTaRWoll Music

L’argent est un sujet relativement tabou dans de nombreuses cultures. Cependant, il semblerait qu’il soit encore plus tabou pour les femmes.

En effet, à part pour quelques exceptions, les femmes ne sont financièrement autonomes que depuis quelques dizaines d’années (et dans beaucoup de pays, ne le sont pas encore). Il est donc normal que l’argent soit encore un sujet sensible pour beaucoup.

Les stéréotypes féminins par rapport à l’argent sont d’ailleurs bien présents à Hollywood ou dans la société en général, avec des phrases du type “les femmes dépensent tout leur salaire en shopping” ou “elle a intérêt à se trouver un mari riche”… 🙄.

Si vous êtes une femme et si vous avez souvent entendu des commentaires de ce genre en grandissant, il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre d’où vient votre peur de l’argent !

Heureusement, rien n’est irréversible (ouf ! 🥳). Prenez le temps de vous renseigner sur les investissements et les revenus passifs et surtout, débarrassez-vous de cette croyance que vous n’êtes pas “douée” en finances.

Les livres de Barbara Stanny et de Jen Sincero, ainsi que le compte Instagram Les Investisseuses proposent de très bons conseils pour améliorer sa relation avec l’argent.

5. Vous pensez que les riches sont malhonnêtes 

Mais d’où peut bien sortir une idée pareille ? Quand on y réfléchit, cette sorte de “haine” pour les riches peut avoir plusieurs origines.

Si vous avez grandi avec des dessins animés, vous vous souvenez certainement que les personnages qui cherchent à s’enrichir sont généralement les méchants, alors que ceux qui recherchent l’amour ou l’amitié sont les héros.

Cela donne l’impression que vouloir plus d’argent est incompatible, voire opposé, à vouloir trouver l’amour, se faire des amis ou faire le bien autour de soi.

On peut aussi voir la haine pour les riches comme une forme de jalousie inavouée. Lorsque quelqu’un a ce que l’on ne parvient pas à avoir, on a souvent recours à des petites techniques psychologiques pour se sentir mieux, en se disant :

  • “Cette personne a certainement fraudé pour avoir cet argent. Si je n’en ai pas autant, c’est parce que je suis quelqu’un de bien.”
  • “Cette personne a beaucoup d’argent parce qu’elle n’a que ça dans la vie… quelle tristesse !”
  • “Cette personne se tue au travail pour gagner autant. Je préfère avoir moins, mais profiter de ma famille.”

En réalité, c’est simplement notre cerveau qui essaye de se convaincre que “l’argent, c’est mal”, parce que c’est plus confortable que de faire des économies, investir et générer des revenus passifs pour obtenir ce que l’on veut réellement.

Quand on y pense, avoir plus d’argent signifie simplement avoir plus de pouvoir, donc si vous êtes quelqu’un de bien, vous utiliserez votre argent pour faire le bien autour de vous… vouloir plus d’argent ne fait pas de vous une personne malhonnête, au contraire !

L’argent est une troisième main.

Paul-Jean Toulet

6. Vous n’osez pas dire à vos proches que vous voulez gagner plus

Comme expliqué dans le livre L’argent a ses raisons que la raison ignore de Dan Ariely et Jeff Kreisler, nous sommes très influencés par la pression sociale et par les attentes de notre entourage face aux décisions financières.

Comme l’argent est un sujet qui paraît tellement délicat, il est très courant de se sentir jugé, ou même d’être jugé, si on ose simplement exprimer l’envie de gagner plus, ou si on ose dire “j’ai envie d’être riche !”… comme si c’était un souhait complètement déplacé.

En réalité, les personnes qui sont choquées et offensées par votre souhait de devenir riche sont généralement celles qui en rêvent secrètement, mais qui n’osent pas l’avouer parce qu’elles pensent qu’elles ne peuvent pas y arriver.

Ces personnes ont donc une relation à l’argent encore pire que vous, en fin de compte.

En cultivant une bonne relation avec l’argent, vous parviendrez à exprimer votre souhait de gagner plus, sans pour autant en faire une obsession.

Découvrez comment reprogrammer votre cerveau avec la formation en ligne gratuite !

7. Vous pensez que, si vous avez plus d’argent, quelqu’un d’autre en aura moins

Voilà une croyance plutôt courante qui vous pousse à vous sentir coupable lorsque l’envie vous prend de gagner un peu plus.

Mais est-ce vraiment vrai ? 🤔

Pas vraiment. Il existe suffisamment d’argent dans le monde pour vous permettre d’avoir plus, tout en laissant vos voisins vivre leur vie de la même manière (et pourquoi pas, gagner plus, eux aussi !).

Si vous êtes indépendant(e), l’argent que vous gagnez vient de ce que vos clients vous payent de leur plein gré (en tout cas, on espère), parce que ce que vous leur apportez a de la valeur.

Si vous êtes salarié(e), vous recevez votre salaire de votre employeur qui utilise l’argent généré par les clients qui achètent son service/produit de leur plein gré… etc.

Bref : à moins que vous ne “gagnez” de l’argent qu’en dévalisant les banques, le fait que vous en ayez plus n’implique absolument pas que quelqu’un d’autre en ait moins.

8. Vous choisissez toujours l’option la moins chère

Si, lorsque vous allez au restaurant, la première chose que vous regardez dans le menu est le prix de chaque plat… Il est grand temps de vous poser quelques questions.

On a vu plus haut que vivre en dessous de ses moyens était un élément clé pour construire sa liberté financière, mais si cela vous empêche de profiter de la vie, de faire ce que vous aimez et de passer du temps avec vos proches… cela n’en vaut pas la peine.

À moins que vous ayez l’ambition d’errer seul(e) sur terre comme l’Incroyable Hulk, il est nécessaire de trouver un juste milieu.

Comme expliqué les blogs, livres et podcasts de l’auteur Ramit Sethi, pour s’enrichir tout en profitant de la vie, il faut dépenser le moins possible dans ce qui n’est pas important pour soi, et autant que l’on veut dans ce qui a du sens.

Par exemple, quand vous partez en vacances, vous aurez peut-être plus envie d’acheter le billet d’avion le moins cher parce que vous ne voyez pas l’intérêt de voyager en business class, mais vous logerez dans le meilleur hôtel possible pour profiter du petit déjeuner.

Il s’agit donc de savoir ce qui est important pour vous et d’adapter vos dépenses en fonction de vos valeurs… au lieu de changer vos valeurs en fonction du prix !

9. Vous utilisez le shopping comme forme de thérapie

Vous aussi, vous avez tendance à foncer vers le centre commercial ou vers votre site préféré de shopping en ligne dès que vous vous sentez un peu triste ? La retail therapy est un phénomène bien connu grâce aux sensations que donne le shopping :

  • La dopamine (hormone du bonheur) liée à l’excitation qui vient juste avant l’achat,
  • Les endorphines (hormone de la récompense) avec une petite vague de bien-être lorsque vous réalisez votre achat,
  • Un sentiment d’accomplissement : en vous achetant de belles choses, vous vous donnez l’impression de prendre votre vie en main.

Que du positif, non ?

Malheureusement, non. L’oniomanie, ou l’addiction aux achats compulsifs, continue de se répandre et génère évidemment, des problèmes financiers, mais aussi du stress dû à l’accumulation d’objets ainsi que l’isolement.

Comme la plupart des addictions, le shopping donne une impression temporaire de régler les problèmes, tout en en créant de nouveaux, parfois bien plus importants… surtout si l’anxiété que vous essayez de fuir est liée à l’argent !

Même s’il est important de se faire plaisir, souvenez-vous tout de même qu’une bonne relation à l’argent passe aussi par un certain contrôle sur ses dépenses.

Quelques conseils pour améliorer sa relation à l’argent

@sheyrubyne Un changement à appliquer dans ta relation avec l’argent qui j’en suis sûre pour t’aider si tu es dans ce cas, et si tu as une mauvaise relation avec l’argent. #largent #argent #euros #epargne #relation #economie #economiser #comments#devenirriche ♬ original sound - Shey | Level Up ✨

Comme vous l’aurez compris en lisant cet article et en regardant cette vidéo, la première chose à faire pour améliorer sa relation à l’argent est d’arrêter de voir l’argent comme quelque chose de mauvais, de négatif, d’instable ou d’effrayant

Voyez l’argent comme ce que c’est : une ressource qui vous permet d’avoir un impact sur le monde, de vivre ou simplement de vous acheter des choses qui vous plaisent.

Ensuite, gardez un œil sur vos dépenses : vous n’avez pas besoin de dépenser l’entièreté de votre argent tous les mois. Faites donc un petit tableau Excel ou écrivez vos dépenses dans un joli carnet pour garder le contrôle.

Enfin, séparez votre budget du mois en plusieurs catégories selon vos besoins : par exemple, un pourcentage pour les nécessités, un pourcentage pour vos investissements, un autre pour vous former et un dernier pour vous faire plaisir.

La clé est de trouver le juste milieu entre l’envie d’avoir plus d’argent (parce qu’il vous permet d’avoir plus d’impact et de vous faire plaisir) et vivre dans le moment présent.

Conclusion

L’argent est souvent un sujet sensible et il est plutôt rare d’avoir une très bonne relation à l’argent. Bien souvent, on ne se rend même pas compte que l’on a peur de vouloir ou même d’avoir de l’argent.

Si vous avez tendance à dépenser de manière excessive, d’économiser tout ce que vous pouvez ou simplement d’éviter toute discussion concernant le sujet… il est peut-être temps d’améliorer votre relation à l’argent.

Pour faire simple, plus vous aimez l’argent en le voyant comme un merveilleux moyen de faire le bien autour de vous tout en vous faisant plaisir, plus vous parviendrez à en générer plus grâce à la loi de l’attraction et à le gérer de manière optimale.

Si vous souhaitez améliorer votre relation à l’argent pour rendre votre business plus rentable et avancer vers la liberté financière sans ces blocages psychologiques qui vous freinent, venez aux Clés du Succès.

Il s’agit du plus grand événement de développement personnel et professionnel de Belgique. Chaque année, des centaines d’entrepreneurs et porteurs de projets s’y réunissent pour trois jours de formation intensive et de networking.

Ne manquez donc pas cet événement qui fera toute la différence dans votre business, vos finances et votre confiance en vous.

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

Photo portrait Mathilde Nootebos

Mathilde Nootebos

Rédactrice web

Je m’appelle Mathilde et mon job est d’embellir votre journée avec des articles sur le développement personnel. Auteure d’un blog sur les relations amoureuses, et passionnée de développement personnel depuis plusieurs années, je me fais un plaisir de parcourir ce vaste domaine pour écrire les meilleurs articles possible.

Share This