Changer de vie en 3 mois : mode d’emploi 

Article changer de vie

Changer de vie… Beaucoup en rêvent, certains n’osent même pas y penser, et d’autres le font, tout simplement. Je l’ai fait plusieurs fois et je peux vous assurer que ce n’est pas si compliqué !

Il y a plein de manières de changer de vie, avec ou sans argent, avec ou sans réorientation professionnelle, en restant dans le même pays ou en partant vivre très loin… et vous pouvez changer radicalement de vie en trois mois.

Aujourd’hui, je vous partage ce que j’ai appris de mes recherches et de mes propres expériences avec ce petit guide pour vous accompagner dans votre changement de vie.

Bonne lecture !

Pourquoi changer de vie ?

Ces trois dernières années, j’ai changé de vie, de travail, de pays, d’habitudes et de relation plusieurs fois et je n’ai rien regretté.

Pourquoi ?

Il ne faut pas attendre d’être absolument malheureux(se) pour décider de changer de vie !

En réalité, mon premier changement s’est fait quand ma vie était plutôt confortable. J’avais une relation stable depuis 5 ans, j’enseignais les langues dans une école très aisée, je vivais dans un joli appartement moderne dans la campagne et j’avais un tas d’amis.

Seulement voilà : lorsqu’on obtient ce pourquoi on a travaillé, économisé et patienté… On risque de très vite se dire : “C’est tout ?” et c’est exactement ce qui m’est arrivé.

La direction dans laquelle ma vie se dirigeait (acheter une maison, me marier avec mon compagnon de l’époque, avoir un chien, des enfants…) était loin d’être palpitante à mes yeux.

Le fait de ne pas être absolument excité par le futur est une raison amplement suffisante pour changer de vie. En effet, la vie est chouette quand on a des rêves et des projets qui nous animent.

Phase 1 – La préparation

Phase 1 : la préparation

1. Faites une liste de ce que vous voulez garder 

Si vous avez l’envie, même toute petite, de changer de vie, vous savez déjà ce dont vous ne voulez plus. Vous pouvez même être tenté(e) de littéralement tout envoyer balader pour vivre une vie complètement opposée à celle que vous vivez aujourd’hui.

Le risque ? Vous pourriez regretter certains aspects de votre vie actuelle que vous appréciez. D’ailleurs, si vous n’avez pas encore sauté le pas, c’est probablement parce que vous êtes conscient(e) de ce risque.

Pour régler ce problème, faites une petite liste des choses que vous souhaitez garder. Il peut s’agir de petits détails et d’aspects plus importants. Voici mon exemple :

– Je veux garder des contacts réguliers avec ma famille et mes amis,
– Je veux toujours avoir un café le matin,
– Je veux continuer à faire du sport,
– Je veux encore habiter en ville.

Notez que parfois, il est nécessaire de perdre certaines choses pour se rendre compte de leur valeur. C’est en faisant des sacrifices et des expériences que vous pourrez réellement évaluer ce que vous souhaitez garder dans votre vie.

2. Faites une bucket list

Une bucket list est une liste qui reprend tous les rêves et projets que vous avez, ou ce que vous souhaitez vivre au moins une fois avant de mourir.

Rédigez cette liste seul(e), en pensant uniquement à ce que VOUS souhaitez, sans prendre en compte l’avis de votre partenaire, de votre famille et de la société.

Attention : votre bucket list peut changer au fur et à mesure que vous avancez vers vos rêves, ce que vous voulez aujourd’hui ne sera pas forcément ce que vous voudrez dans deux ans, et ce n’est pas grave du tout !

Par exemple, j’ai très longtemps rêvé de devenir pop star, mais lorsque j’ai enfin sorti mon album, je me suis rendue compte que ce rêve était réalisé que j’étais prête à faire autre chose.

Le livre de développement personnel I Love My Life comprend l’exercice de la bucket list avec des exemples et des conseils pour la rédiger.

Ce livre est d’ailleurs écrit par Pierre Sornin, le fondateur d’Es Sense qui est la plus grande société de développement personnel et professionnel en Belgique.

Avec l’entrepreneur belge à succès Étienne Van de Kerckhove, il présente les Clés du Succès deux fois par an à Bruxelles. Ce séminaire est l’occasion de faire le plein de confiance en vous et de prendre conscience de vos rêves et de vos objectifs.

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

3. Concentrez-vous sur les habitudes plutôt que sur les objectifs

Comme l’explique Mark Manson, auteur de L’Art Subtil De S’en Foutre, sur son site, pour changer sa vie, il faut changer ses habitudes.

Quand on y pense, la vie est simplement un amas de plein de petites choses, et une vie “réussie” est un amas de bonnes habitudes qui vous emmènent vers votre destination.

Il va sans dire que si vous voulez un summer body, une seule séance à la salle de sport suivie d’un smoothie au kiwi ne suffira pas. Le succès et le changement se trouvent dans la régularité.

– Si vous voulez écrire un livre, écrivez un petit peu tous les jours.
– Si vous voulez devenir riche, réduisez le shopping et les sorties pendant longtemps.
– Si vous voulez lancer votre business, travaillez sur votre projet toutes les semaines.

Certes, les grandes décisions créent du changement, mais ce sont les petites habitudes qui vous permettent de réellement changer votre vie.

Phase 2 – Le concret

Phase 2 : le concret

4. Changez votre vie professionnelle

L’époque où on choisissait un métier pour y rester toute sa vie est révolue, surtout si vous avez l’impression que votre activité ne vous apprend plus rien.

Ne faites pas l’erreur de penser que votre choix de carrière DOIT être le bon pour toujours.

Lorsque j’ai quitté l’enseignement, je suis partie faire barista aux Pays-Bas, donc quelque chose de complètement différent, simplement parce que j’en avais envie. Je savais que je ne ferais probablement pas du café toute ma vie, mais j’ai adoré l’expérience.

Dépendant des secteurs, on peut trouver un travail assez vite. J’ai donné ma démission en octobre 2021 et j’ai signé mon contrat chez Starbucks en janvier 2022, dès la fin de mon préavis.

Rappelez-vous : la vie est une succession d’expériences et d’aventures. Suivez donc votre envie du moment et apprenez les leçons comme elles viennent.

Allez-vous ensuite voir d’autres facteurs que vous n’aviez pas pris en compte avant ? Peut-être.

Allez-vous un jour changer d’avis et revenir en arrière ou faire quelque chose d’encore différent ? Ce n’est pas impossible.

Il n’y a pas de mauvaises décisions. Lorsque vous décidez de changer de travail pour faire ce dont vous avez envie, c’est toujours la bonne décision à ce moment-là.

5. Faites le point sur vos relations 

Ce sujet est un peu plus délicat, mais les relations sont un point non négligeable dans un changement de vie.

Vous ne vivez pas pour vos amis, ni pour votre famille. Vous vivez pour vous. (Bon, si vous avez des enfants plus jeunes que 18 ans, ils sont censés être votre priorité).

Entourez-vous de personnes qui veulent vous voir heureux(se) et non de personnes qui veulent vous voir comme elles, ou plus petit(e) et moins épanoui(e) qu’elles.

Pour ce qui est des relations amoureuses, il faut voir un peu plus loin : généralement, on recherche une personne avec qui vivre sur le long terme. La comptabilité est donc probablement l’élément le plus important lors de la sélection.

En effet, vous pouvez avoir énormément d’attirance pour quelqu’un, aimer son sens de l’humour et avoir la même chanson préférée, si vous devez faire des compromis sur la manière de vivre votre vie, vous n’avez pas grand chose à faire ensemble (désolée).

Aimer, ce n’est pas s’admirer ou admirer l’autre, mais bien regarder ensemble dans la même direction.

Antoine de Saint Exupéry

Dès lors, je vous invite à vous poser les questions suivantes concernant votre partenaire :

– Cette personne veut-elle vivre de la même manière que moi ?
– A-t-on la même définition d’un chouette vendredi soir ?
– Le fait de vivre ma vie exactement comme je le souhaite aura-t-il un impact négatif sur la relation ?
– Suis-je en train d’attendre qu’il/elle change d’avis ?
– Tout au fond de moi, ai-je secrètement envie de rompre avec mon partenaire pour opérer un changement complet dans ma vie ?

Les réponses à ces questions vous donneront une bonne indication sur ce que vous souhaitez réellement faire.

6. Déménagez 

Tout le monde ne voit pas le changement de vie comme un départ à l’étranger, mais la plupart du temps, c’est le voyage qui symbolise le mieux les changements et l’aventure.

Si vous êtes propriétaire, la vente de votre maison prendra peut-être plus de trois mois… Mais vous n’êtes pas obligé(e) de la vendre. En général, vous pouvez mettre votre bien en location.

Si vous êtes locataire, c’est encore plus simple. Vous pouvez rompre votre bail en comptant un préavis de trois mois. Comptez que, dans beaucoup de cas, il vous faudra verser une indemnité d’un mois de loyer…

Mais vous récupérez votre garantie locative, donc vous y gagnez 😉.

Si vous souhaitez rester dans l’Union Européenne, vous devriez pouvoir déménager et travailler sans visa.

Par contre, si vous souhaitez quitter l’Europe vous pouvez :

– Obtenir un permis vacances-travail si vous avez moins de 30 ans.
– Postuler pour un travail dans le pays de votre choix et espérer qu’un employeur sponsorise votre visa.
– Profiter du visa touristique de 90 jours disponible pour la plupart des habitants de l’UE, vous rendre dans un nouveau pays et y chercher du travail chez une entreprise qui peut vous sponsoriser un visa.
– Demander à votre employeur actuel de vous laisser travailler depuis l’étranger ou trouver un autre travail qui vous permettra d’être nomad worker.
– Épouser un(e) habitant(e) du pays de vos rêves.

Après avoir travaillé quelques mois aux Pays-Bas, je suis partie en vacances-travail en Corée du Sud pendant un an. J’y ai donné des cours d’anglais à des enfants coréens, ce qui me permettait de payer mes courses et sorties sur place.

J’ai ensuite trouvé ce travail de rédactrice pour Es Sense et je suis rentrée en Belgique… Pour constater que la Belgique ne me plaisait pas tellement.

Heureusement, mon travail me plaît et me permet d’être nomad worker. J’ai donc interrompu mon bail de location et je m’apprête à rejoindre mon amoureux à Séoul, tout en gardant mon travail. Si je peux le faire, vous pouvez le faire aussi.

Phase 3 – Les détails

7. Prenez conscience que tout le monde s’en fout 

Phase 3 : les détails
@opdtofficiel 8 personnes sur 10 on cette peur 🧠 la peur du regard des autres est normale ! Rejoins nous sur l’insta en bio 💪 #santémentale #developpementpersonnel #regarddesautres @David Laroche ♬ Emotional Love - Azwar

Comme expliqué dans cette vidéo, il est tout à fait normal d’avoir peur du regard des autres, car l’inclusion sociale était une question de survie pendant la préhistoire… Mais aujourd’hui, nous ne dépendons plus de la protection de la tribu et de la chasse au mammouth !

Comme l’explique toujours Mark Manson dans son blog, personne ne se soucie réellement de ce que vous faites avec votre vie.

Les gens qui vous aiment seront contents pour vous, et ceux qui ne vous aiment pas vous jugeront en espérant secrètement vous voir échouer (super, le passe-temps).

Lorsque j’ai quitté l’enseignement, l’une de mes peurs était de poser problème au directeur de mon école et à mes élèves, vu la pénurie de professeurs de langues en Belgique. Finalement, les seules réponses que j’ai eues lors de ma démission étaient des félicitations.

Vous vous inquiéteriez beaucoup moins de ce que les autres pensent de vous si vous vous rendiez compte à quel point ils pensent peu à vous.

Il est donc important que vous soyez honnête avec vous-même : votre changement de vie aurait-il réellement un impact négatif sur les autres ? Ou êtes-vous en train de vous cacher derrière la culpabilité parce que vous n’osez pas changer de vie ?

8. Ne laissez pas l’argent être un problème

Lorsque j’ai décidé de tout quitter pour partir aux Pays-Bas, puis en Corée du Sud, je n’avais pas d’argent de côté. D’ailleurs, après avoir mis fin à ma relation de 5 ans, j’avais du mal à joindre les deux bouts en payant le loyer et la voiture toute seule.

J’ai donc vendu tout ce que j’avais. Ma voiture étant déjà très vieille, je n’en ai retiré que quelques centaines d’euros. Mais j’ai aussi vendu mes meubles et plein de vêtements sur Marketplace et sur Vinted et j’ai récupéré la garantie locative de mon appartement.

Si vous décidez de quitter votre travail, vous recevez souvent une certaine somme en fonction des congés que vous n’avez pas pris. Autrement dit, vous possédez plus d’argent que ce qui s’affiche sur votre compte bancaire.

De plus, si vous habitez en Belgique, en France ou en Suisse, il y a de fortes chances pour que le coût de la vie dans le pays où vous allez soit inférieur.

Par exemple, j’ai constaté que faire l’aller-retour entre la Corée et la Belgique tous les deux à trois mois avec un logement coréen me coûtait moins cher que de payer un loyer à Bruxelles tous les mois.

Si votre changement de vie consiste en un changement dans vos relations ou dans votre carrière, il s’agit avant tout de vous assurer de pouvoir payer votre loyer, quitte à faire des ajustements.

Prenez le temps qu’il vous faut pour postuler, vous former et vous réorienter pour régler les aspects logistiques et faire en sorte qu’ils ne vous empêchent pas de vivre la vie que vous souhaitez.

En d’autres termes, changer de vie ne doit pas forcément vous coûter de l’argent.

9. Libérez-vous de vos croyances limitantes

Les croyances limitantes sont des croyances que l’on apprend en grandissant et qui empêchent d’avancer. En voici quelques exemples :

– “Il est dangereux et difficile de changer de vie.”
– “Si je change de travail, je risque de tout perdre.”
– “Si je déménage, on va dire que je suis égoïste.”
– “Pour obtenir plus, je vais devoir travailler beaucoup plus.”

Si après avoir lu cet article vous avez toujours envie de changer de vie, mais n’osez toujours pas, vous êtes probablement bloqué(e) par vos croyances limitantes.

Vous ne croyez pas suffisamment en vous et en votre capacité de réussir ?

Vous manquez d’exemples de personnes qui ont changé de vie et qui pourraient vous inspirer ?

Vous rêvez d’entreprendre, mais vous ne savez pas comment faire ?

Vous savez qu’il est temps pour du changement, mais une petite voix dans votre tête vous retient ?

Si vous répondez “oui” à l’une de ces questions, je ne peux que vous conseiller de venir aux Clés du Succès. Il s’agit d’un séminaire de trois jours organisé par Es Sense, la plus grande société de développement personnel et professionnel de Belgique.

Cet événement qui a lieu deux fois par an à Bruxelles est l’occasion de gagner en confiance en vous, de faire le point sur vos rêves, vos talents et vos objectifs et de faire des rencontres inspirantes.

Vous serez également formé(e) par les deux entrepreneurs belges à grand succès Pierre Sornin, fondateur de Es Sense habitant désormais en Thaïlande, et Étienne Van de Kerckhove, qui a lancé, dirigé et développé multiples entreprises.

Finalement, participer aux Clés du Succès vous fera vous sentir comme ça :

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

Quelles sont les meilleures citations pour changer de vie ?

Parce que les citations sont souvent bien plus inspirantes que des conseils, voici une série de citations que vous pouvez garder, relire et faire encadrer pour ne pas oublier de vivre pour vous-même :

S’améliorer, c’est changer. Se perfectionner, c’est changer souvent.

Winston Churchill

N’aies pas peur d’abandonner le bon pour avoir le meilleur.

John D. Rockefeller

La plus grande découverte est qu’une personne peut changer son futur en changeant son attitude.

Oprah Winfrey

Si tu veux voler, tu dois abandonner le poids qui te retient.

Roy T. Bennett

Le changement fait mal. Mais rien ne fait plus mal que de rester coincé là on n’est pas à sa place.

Mandy Hale

Nous avons tous des grands changements dans la vie qui sont en quelque sorte une deuxième chance.

Harrison Ford

Tous les changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie, car ce que nous quittons, c’est une partie de nous-mêmes ; il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.

Anatole France

On mesure l’intelligence par la capacité à changer.

Albert Einstein

Le secret du changement n’est pas dans la destruction du vieux, mais dans la construction du nouveau.

Socrate

Le changement n’arrivera pas si on attend une personne ou un moment. Nous sommes la personne qu’il nous faut. Nous sommes le changement dont nous avons besoin.

Barack Obama

Conclusion

Comme vous l’aurez constaté, changer de vie ne veut pas forcément dire tout envoyer balader et partir faire des cocktails sur une plage au Mexique… Mais ça peut ! 🏖️

Changer de vie ne doit pas nécessairement vous coûter votre travail, ni beaucoup d’argent, et vous ne perdrez que les relations qui ne sont pas tellement bénéfiques pour vous.

Techniquement, tout est possible et le plus gros frein est généralement dans la tête.

C’est pourquoi Es Sense a créé les Clés du Succès, un séminaire de développement personnel et professionnel de trois jours qui a lieu deux fois par an à Bruxelles.

Venez vous laisser inspirer et former pour croire en vous, exploiter votre potentiel et apprendre tout ce dont vous avez besoin sur l’entrepreneuriat, la liberté et la confiance en soi.

Ne l’oubliez pas : la vie est trop courte pour attendre le bon moment… et trop longue pour se contenter d’une vie “assez bien”.

Envie de participer aux Clés du Succès ? Profitez de 20% de réduction sur votre place grâce au code promo CDS20.

Photo portrait Mathilde Nootebos

Mathilde Nootebos

Rédactrice web

Je m’appelle Mathilde et mon job est d’embellir votre journée avec des articles sur le développement personnel. Auteure d’un blog sur les relations amoureuses, et passionnée de développement personnel depuis plusieurs années, je me fais un plaisir de parcourir ce vaste domaine pour écrire les meilleurs articles possible.

Share This